Suivez ces étapes pour construire un muret solidement

La construction d’une maison ou d’une pièce commence par un mur. En effet, lorsqu’il s’agit de savoir comment construire un mur, il faut connaître ses dimensions. La quantité de matériaux varie en fonction de la taille du mur. Et, il existe aujourd’hui différents matériaux et méthodes de construction qui permettent de construire un mur. Vous devez alors lire cet article et apprendre étape par étape comment construire un muret solidement à partir de zéro.

Étape 1 : Vérifiez la fondation

La fondation est la base de toute construction, et elle est située sous terre. Il est recommandé de vérifier si elle est vraiment stable, car le muret pourrait s’effondrer. La largeur de la fondation doit être au moins deux fois la largeur du bloc ou de la brique. De la même manière, la base doit avoir un bon drainage qui empêche l’accumulation d’eau.

A lire aussi : Coût de pose carrelage sur plots : tarifs et estimation budgétaire

Étape 2 : La pose des barres de mesure

Placez aux extrémités où vous allez délimiter le muret, des barreaux ou des planches de bois. Ils vous serviront de guide pour niveler et mesurer chaque rangée de briques. Ces barres doivent être stables et de niveau. Ainsi, à l’aide d’une corde vous pouvez être guidé pour placer les briques une à une.

Étape 3 : Faites un essai

Placez la première rangée de briques à titre d’essai. En le faisant, tenez compte de la quantité de mortier que vous utiliserez entre chaque brique. Il est recommandé une séparation minimale de demi (½) cm que vous devez remplir avec le mélange. Faites quelques marques sur les barres de mesure et réglez la hauteur de la première rangée.

A voir aussi : Choisir les bons matériaux de construction pour des travaux durables : nos conseils essentiels

Étape 4 : Appliquez une couche de mortier

Une fois le test effectué, retirez les briques. Humidifiez ensuite la surface et appliquez une couche de mortier uniformément répartie. Cette première couche doit avoir au moins 1 cm d’épaisseur ; les autres peuvent avoir environ 1⁄2 cm d’épaisseur. Toutefois, notez que la quantité de mortier dépend également du type de mur.

Étape 5 : Posez la première rangée de briques

Avant de poser la première rangée de briques, vous pouvez humidifier les briques pour une meilleure adhérence du mortier. Mais évitez de mettre beaucoup d’eau, car cela pourrait endommager le mélange. Pour placer la première brique, vous devez la tremper doucement dans le mélange. Ensuite, vérifiez qu’elle est de niveau à l’aide de la corde de guidage. Pour positionner la deuxième brique (à côté de la première), mettez un peu de mortier à son extrémité (½ cm d’épaisseur) et pressez-le vers la première brique. Continuez à poser les briques jusqu’à atteindre l’autre extrémité. Enlevez soigneusement tous les morceaux de mélange de mortier que vous voyez.

Étape 6 : Donnez fermeté et stabilité au mur

Pour placer la rangée de briques suivante, vous devez utiliser la corde de guidage pour maintenir la même hauteur dans chaque rangée. Commencez la deuxième rangée avec une demi-brique. Cela permettra à chaque brique de reposer sur deux autres, offrant une plus grande fermeté et stabilité au mur.

Étape 7 : Ajouter le nombre de briques nécessaires

Continuez à poser des rangées de briques jusqu’à obtenir la hauteur de muret souhaitée. Enfin, retirez l’excédent de mortier et vérifiez que tous les rangs sont de niveau.

Ce qu’il faut pour construire un muret solidement

Pour construire un muret solidement, différents matériaux sont nécessaires. De même, un muret est composé de trois parties importantes. En premier, il y a le socle ou fondation qui est une structure souterraine dont le but est de supporter les charges du bâtiment. En outre, il est connu sous le nom de chaussure ou de base en béton. Les blocs ou briques permettent la surélévation du mur et sont essentiellement de trois types : les briques crues, les blocs de ciment et les céramiques creuses. Bien sûr, il existe d’autres matériaux qui sont utilisés moins fréquemment pour la construction d’un muret.

Par exemple : la pierre ou la roche, les briques de verre, entre autres qui sont utilisées à des fins décoratives pour les mettre en valeur ou les différencier du reste des murs. En fin, la poutre de couronnement qui est la structure qui se situe au sommet du mur. Pour la construction de la fondation et de la poutre de couronnement, une structure ou un cadre en acier recouvert de béton est nécessaire. Sa fabrication dépend du type de bâtiment à construire.

Étape 8 : Finitions et entretien du muret

Une fois que la construction du muret est terminée, vous devez vous assurer qu’il est bien fini et entretenu pour garantir sa longévité. Les étapes suivantes doivent être suivies pour assurer une finition adéquate :

Après avoir construit votre muret, vous devez vérifier si les joints sont bien remplis afin d’éviter l’infiltration d’eau. Vous pouvez aussi ajouter un crépi ou une couche de peinture pour améliorer l’esthétique du mur. Toutefois, avant de procéder à ces travaux décoratifs, assurez-vous que le mortier soit complètement sec.

Il est recommandé de nettoyer régulièrement le muret afin d’enlever toute saleté ou dépôt qui pourrait affecter son apparence et endommager les briques au fil du temps. L’utilisation d’un nettoyant doux ou simplement un jet d’eau peut suffire pour éliminer la poussière accumulée sur votre mur en brique.

Si vous remarquez des fissures dans le mortier ou des blocs desserrés après la construction initiale, vous devez les réparer immédiatement. Une réparation rapide permettra toujours une durabilité accrue à long terme et évitera tout risque potentiellement dangereux que peuvent causer des blocs desserrés.

Dans l’ensemble, en veillant à entretenir correctement votre nouveau muret après sa construction avec diligence, vous prolongerez considérablement sa vie et son apparence. Si vous avez bien suivi les étapes précédentes, vous pouvez maintenant profiter de votre nouveau muret solide et durable pour une longue période.

Étape 9 : Évitez les erreurs courantes lors de la construction d’un muret

Étape 9 : Évitez les erreurs courantes lors de la construction d’un muret

La construction d’un muret peut sembler simple, mais il est facile de commettre des erreurs qui peuvent avoir un impact sur sa résistance et sa solidité. Pour éviter ces erreurs courantes, suivez ces conseils utiles :

• Ne pas utiliser trop d’eau lors du mélange du mortier. Le surplus d’eau affaiblit le mortier et affecte la résistance globale du mur.

• Vérifiez que chaque brique est bien positionnée avant de l’installer définitivement dans le mortier. Si une brique est mal placée, cela peut entraîner des écarts entre les briques et altérer l’apparence générale du mur.

• Assurez-vous que le niveau à bulle soit utilisé régulièrement pour vérifier que votre mur soit parfaitement droit et aligné pendant toute la durée de la construction.

• Ne jamais travailler seul ! La pose ou manipulation de blocs en béton ou en pierre nécessite souvent plusieurs personnes pour être effectuées correctement sans risque physique.

• Utilisez toujours les outils appropriés pour couper vos briques et assurez-vous qu’ils sont bien aiguisés afin qu’ils coupent proprement sans endommager vos briques. En suivant ces conseils simples, vous pouvez prévenir facilement certaines erreurs courantes qui pourraient nuire à votre projet. Toutefois, si vous êtes novice dans ce type de travail manuel ou si vous avez besoin d’aide supplémentaire pour construire votre muret, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Un maçon qualifié peut vous aider avec les techniques de construction appropriées et s’assurer que votre muret est construit solidement pour durer des années.