Comment descendre les escaliers ?

Des milliers de personnes chutent dans des escaliers chaque année. La plupart des accidents peuvent être facilement évités en prenant quelques précautions de sécurité simples, notamment lors de la descente des escaliers.

En sachant pourquoi vous tombez et en modifiant légèrement vos habitudes, vous pourrez éviter que cela se reproduise à l’avenir. Nous vous expliquons comment descendre les escaliers.

A voir aussi : Comment nettoyer lambris bois ?

Faire attention à chaque marche lorsque vous descendez les escaliers

Les escaliers sont fréquemment utilisés et de nombreux accidents sont le résultat d’une inattention. Des études ont montré que nous avons tendance à nous concentrer uniquement sur les trois premières marches au lieu de nous concentrer sur chacune d’entre elles. Lorsque vous descendez de nouveaux escaliers, vous devez prêter attention à chacune des marches.

Lorsque les escaliers ont déjà fait un certain nombre d’années, la taille des marches peut varier. Il s’agit d’une cause majeure de chutes.

A découvrir également : Quelques astuces pour faciliter l'installation d'un coffrant d'aggloméré

Descendez avec prudence, car la taille des marches peut avoir changé. Si vous êtes malvoyant, vous pouvez porter des lunettes à ce stade, car si vous ne voyez pas clairement les marches, vous avez plus de risque de chuter.

Ne vous empressez pas de descendre les escaliers et utilisez la main courante

Ne vous précipitez pas dans les escaliers, prenez une grande respiration avant de faire le premier pas. Descendez les escaliers une marche après l’autre. Gardez un œil sur les marches, en particulier la dernière.

Les accidents surviennent souvent lorsque vous pensez être allé jusqu’au bout et que vous ratez la dernière marche.

Utilisez la main courante. Il s’agit de la barre généralement située sur le côté d’un escalier, que vous pouvez utiliser pour descendre. Veillez à ce qu’elle soit à la bonne hauteur, soit 86 à 96 cm au-dessus des marches.

Si la main courante actuelle ne peut être utilisée, remplacez-la par une plus conviviale. Une bonne main courante peut être enroulée autour de la main. Elle doit être exempte de débris ou de bords rugueux qui pourraient blesser la main, et assurer une utilisation ininterrompue du début à la fin.

Le bas de la main courante doit se poursuivre sur toute la longueur de la marche. Cela permettra une plus grande stabilité à la fin des marches.

Enfin, beaucoup de personnes âgées éprouvent des difficultés à descendre les escaliers. Au fil des ans, leur force musculaire diminue et leurs articulations deviennent plus raides, ce qui leur rend difficiles la montée et la descente des escaliers.

Cette situation affecte définitivement leur liberté de mouvement. La meilleure façon de descendre les escaliers avec succès est d’y aller lentement, de faire attention à chaque marche et d’utiliser la main courante.