Comment peut fonctionner une maison passive ?

La particularité d’une maison passive est que l’énergie qui y est produite se recycle quotidiennement. Ce qui réduit sa consommation. Pour y arriver, les installations se font lors de la construction ou du réaménagement de l’habitation.

Les avantages d’une telle structure sont assez nombreux. Cependant, la plus appréciée, c’est la possibilité d’avoir une facture énergétique moins coûteuse. Par quel procédé fonctionne une telle maison ? Des explications ci-dessous.

A découvrir également : Quelles aides pour la rénovation d’une maison ?

Les caractéristiques d’une maison passive

Isolation thermique, système de ventilations performant et recyclage sont les principales caractéristiques d’une maison passive. Que ce soit en hiver ou en été, les sources qui produisent la chaleur à l’intérieur et à l’extérieur de la maison sont identifiées et conservées.

À l’intérieur, les appareils électroménagers qui s’utilisent par exemple constituent ces sources. À l’extérieur, un maximum de profit sera tiré de l’énergie solaire. L’identifiant premier qui marque une maison passive est la quantité d’énergie qui y est consommée. Elle doit être évaluée annuellement à moins de 15 kWh par mètre carré.

A lire également : Quel est le meilleur logiciel d’architecture gratuit ?

Sur le plan de l’énergie primaire, la consommation doit être en dessous de 120 kWh par m² sur une année. Quant à la fréquence de surchauffe, celle-ci est censée rester bien basse quoique la maison ne dispose pas d’une installation classique de chauffage.

La construction d’une maison passive

Pour qu’une maison passive produise les résultats attendus, tous les détails sont pensés depuis la construction. L’environnement et le climat local seront pris en compte.

En construction passive, vous avez des murs bien épais et des fenêtres orientées vers la meilleure direction du soleil. Une installation dite « triple vitrage » sera mise en place. C’est une formule assez technique qui permet d’obtenir la meilleure isolation thermique des portes et des fenêtres. Cela vous offre la possibilité d’emmagasiner de l’énergie solaire pour usage aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment.

Une maison passive peut être réalisée en bois, en métal ou en béton. Sur cet aspect, il n’y a pas de contrainte. En revanche, pour les matériaux de construction, l’idéal pour une maison passive reste les matières écologiques. Il s’agit par exemple du bois, de la paille, des briques en terre cuite…

Une ancienne habitation peut aussi être transformée en maison passive. Cela nécessiterait un peu plus de dépense, mais c’est faisable.

Les avantages d’une maison passive

Une maison qui vous demande moins en énergie vous permet de faire des économies dans ce domaine. Votre facture d’électricité pourrait être moins onéreuse.

Le côté naturel de la maison passive fait d’elle une habitation respectueuse de l’environnement. D’aucuns la surnomment la construction bioclimatique. Les environnementalistes conseillent d’adopter ce type de logements parce qu’ils permettent de militer contre la destruction de l’environnement.