Comment construire une piscine en béton ?

L’envie de se baigner sous un ciel bleu dégagé vous taraude l’esprit depuis longtemps ? Il serait temps de construire une piscine. Plusieurs options se présentent à vous et l’une d’entre elles inclut une piscine en béton. Ci-dessous, vous est présentée toutes les phases de l’élaboration d’une piscine en béton.

Documents administratifs à avoir

En dehors de l’aspect technique, la construction d’une piscine implique également un volet administratif à ne pas négliger. En effet, avant le début des travaux, vous devez respecter quelques consignes et si possible avoir certaines autorisations. Toute personne voulant édifier une piscine se doit de la distancer de 3 m de la clôture de son voisin. Si la surface de votre piscine ne dépasse pas 10 m² aucune autorisation n’est requise. Par contre, si la surface de cette dernière est comprise entre 10 et 100 m², la déclaration de travaux s’impose. Pour ce faire, déposer deux copies du formulaire Cerfa n°13703*07 au service d’urbanisme de la mairie de votre zone. Il vous est alors donné un délai de 3 ans avec une prolongation de 2 ans pour construire votre piscine. À compter de 20 m², un permis de construire peut être exigé, mais ce n’est qu’au-delà de 100 m² qu’il devient une nécessité. À la fin des travaux, vous devez remettre une déclaration d’achèvement et de conformité au bout de 9 jours.

A voir aussi : Toutes les clés pour une piscine sécurisée : mesures essentielles à adopter

Étapes de la construction d’une piscine en béton

L’aménagement d’une piscine en béton comprend les phases suivantes :

La durée des travaux dépendra de l’édifice choisi (parpaings, béton banché, béton coulé, béton projeté, coque…). Le moment idéal pour entamer un tel projet est l’hiver pour en profiter pleinement dès le début de l’été.

Test d’étanchéité de la piscine béton

Lors de son édification d’une piscine il faut s’assurer de son étanchéité. Concernant une piscine en béton il n’a pas totalement de garantie. Cela n’est possible que lorsqu’il s’agit d’une piscine en béton projeté. Une piscine en béton projeté se compose d’une structure métallique sur laquelle est projeté le béton. Le béton obtenu s’insère alors dans tous les recoins de l’armature tout en étant compact. C’est cet aspect compact qui permet d’assurer une totale étanchéité de la piscine. Pour le reste, il faut obligatoirement un revêtement étanche. Il existe divers revêtements : le liner de piscine, la membrane armée de piscine, le polyester, les enduits pour piscine.

Les avantages et inconvénients d’une piscine en béton

La construction d’une piscine en béton présente des avantages et des inconvénients que vous devez connaître. Tout d’abord, la première grande qualité du béton réside dans sa solidité. Une fois le bassin construit, il résiste aux intempéries et ne bouge pas avec le temps. De même, une piscine en béton offre une grande durabilité, ce qui permet de profiter longtemps de son installation.

La piscine en béton offre un large éventail de possibilités au niveau du design. Elle peut être personnalisée selon les goûts et les envies du propriétaire grâce à l’utilisation d’un coffrage modulable. Il est alors possible de donner forme à tous types de créations : rectangulaire, ovale ou encore libre-forme.

Il faut aussi prendre en compte les inconvénients liés à cette méthode de construction. Le coût final peut s’avérer plus important que pour une autre technique, comme celle utilisant un liner, par exemple. La construction nécessite aussi davantage de temps et engendre des désagréments tels que des bruits importants dus aux machines employées pour réaliser les travaux, ainsi que la présence importante des ouvriers sur le chantier.

Autre point négatif : l’entretien régulier nécessaire pour assurer la durée de vie optimale du revêtement intérieur, ainsi que celui lié au traitement chimique pour purifier l’eau.

Dernier élément non négligeable, le pH doit être contrôlé fréquemment afin d’éviter tout risque corrosif susceptible d’affecter durablement la structure métallique.

La construction d’une piscine en béton est un choix qui mérite une réflexion approfondie. Vous devez prendre en compte les avantages et inconvénients afin de faire le meilleur choix pour vos besoins ainsi que ceux des utilisateurs sur le long terme.

Les différents types de revêtements pour une piscine en béton

Lorsque vous construisez une piscine en béton, choisir le revêtement adapté est essentiel pour garantir sa durabilité et son aspect esthétique. Les différents types de revêtements disponibles sur le marché offrent à la fois une résistance élevée aux intempéries et un confort d’utilisation optimal.

Le premier type de revêtement que vous pouvez choisir pour votre piscine en béton est le liner en PVC. Ce matériau présente plusieurs avantages : il offre une surface lisse qui n’accroche pas les pieds, il ne se décolore pas avec le temps et il est facile à entretenir. Il peut être sensible aux rayures et nécessite un remplacement tous les 10 ans environ.

Une autre option populaire pour les propriétaires de piscines en béton est l’utilisation de carreaux céramiques ou de mosaïques. Ces matériaux apportent une touche d’esthétisme unique grâce au large choix de couleurs et motifs disponibles ainsi qu’une meilleure résistance aux rayures comparée au liner PVC.

Les propriétaires souhaitant opter pour un revêtement plus écologique peuvent se tourner vers des options comme l’enduit naturel ou la peinture spéciale pour piscine. L’inconvénient avec ces solutions alternatives, c’est qu’elles requièrent beaucoup d’efforts lorsqu’il s’agit du nettoyage régulier.

Pour finir, si vous voulez donner à votre piscine un aspect brut tout en conservant ses caractéristiques fonctionnelles intactes, nous recommandons alors l’option du béton ciré qui ajoute aussi une texture agréable sous le pied, ce qui donne une sensation de marcher sur du sable.

Prenez le temps d’étudier les différents types de revêtements pour piscine en béton disponibles afin de faire un choix éclairé qui conviendra à vos besoins et votre budget.