Le temps des cuisines fermés est bien terminé pour laisser place aux cuisines ouvertes. Les modèles qu’on peut voir dans les magazines ou sur la toile sont bien convaincants. Avant de vous lancer dans la mise en place de la cuisine ouverte, il est important d’étudier ses points forts et ses points faibles.

Les atouts de la cuisine ouverte

Lorsqu’on réaménage la maison pour avoir la cuisine ouverte, on est obligé de se débarrasser des murs et des cloisons. Ceci vous apportera plus d’espace et vous permettra de respirer lorsque vous cuisinez : vous ne serez plus prisonnier entre les quatre murs. La cuisine ouverte est plus conviviale et plus accueillante. Son autre avantage demeure aussi dans la fonctionnalité. Vous n’aurez plus à courir dans toute la maison pour surveiller vos enfants devant la télé. Vous pouvez même vous reposer dans le canapé de la salle à manger en attendant que le plat cuise doucement au four.

Les handicaps de cette nouvelle tendance

Si beaucoup sont convaincus par la cuisine ouverte, ils ne s’en rendent compte de leurs inconvénients que lorsqu’ils ont fait tomber les murs. Lorsque vous cuisinez, toute l’odeur s’éparpillera dans toute la pièce. Si vous recevez des invités chez vous, les plats que vous concoctez ne seront plus une surprise. Pour éviter ceci, vous serez obligé d’investir dans une hotte aspirante de qualité. La cuisine ouverte n’est pas aussi la meilleure solution pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer pour leur foyer. Une fois que vous vous êtes débarrassé des cloisons, vous serez obligé de faire régner la propreté et l’ordre dans votre cuisine. À partir de ce moment aussi, elle devient une pièce intégrante à votre salle à manger ou à votre salon, ce qui vous oblige à mettre la décoration en harmonie.

Laisser un commentaire